Symptômes

Une récession gingivale peut être visible à l’œil nu. La dent affectée par la récession paraît plus longue et la portion de la racine exposée est de couleur jaunâtre alors que l’émail de la dent est blanc. Dans bien des cas, les récessions sont asymptomatiques.

Pour certaines personnes, l’exposition de la racine (récession) entraîne une sensibilité :

  • au froid
  • au chaud
  • au touché
  • au brossage

ce que l’on appelle de l’hypersensibilité dentinaire.

Certains facteurs vont favoriser l’apparition de récessions. Par exemple, certaines personnes ont au départ une gencive kératinisée mince et fragile alors que pour d’autres, cette gencive est épaisse et abondante. Les autres facteurs favorisant les récessions sont les dents mal positionnées, les mouvements dentaires orthodontiques, les attaches musculaires et les restaurations dentaires.

Voir des cas

Traitements

Ce ne sont pas toutes les récessions qui requièrent un traitement. Par exemple, une légère récession associée à une bonne quantité de gencive kératinisée (plus de 2 mm), ne provoquant aucune hypersensibilité et aucun problème esthétique ne nécessite pas nécessairement de traitement autre que de contrôler les facteurs qui ont causé la récession (exemple : brossage de dent traumatique).

LES SITUATIONS CLINIQUES NÉCESSITANT UN TRAITEMENT SONT :

  • lorsque la quantité et la qualité de gencive kératinisée sont inadéquates
  • lorsqu’il y a de l’hypersensibilité dentinaire incontrôlable
  • lorsque la récession cause un problème esthétique
  • lorsque la quantité et la qualité de gencive kératinisée sont inadéquates avant d’entreprendre un traitement orthodontique. Cela dépendra de la qualité de la gencive kératinisée et de la direction du mouvement de la dent engendrée par l’appareil orthodontique.
  • Lorsque la gencive kératinisée est de pauvre qualité avant de faire des restaurations dentaires (plombages, couronnes, facettes, implants dentaires)

Laser
(Laser assisted new attachment procedure:LANAP)

Le Laser (Nd: YAG) nous permet de traiter de façon efficace et prévisible la parodontite. La technique utilisée se nomme LANAP. Le traitement au laser consiste à désinfecter la poche parodontale et stimuler un réattachement de la gencive sur la dent ainsi que de stimuler une régénération des tissus entourant la dent. Cette technique non chirurgicale permet un traitement rapide et prévisible pour contrôler la parodontite. Contrairement à l’approche chirurgicale conventionnelle, ce traitement diminue la récession gingivale et l’hypersensibilité dentinaire.

En savoir plus sur le traitement au laser LANAP

Pinhole Surgical Technique

La technique chirurgicale Chao Pinhole® Surgical technique (PST ), est une procédure libre de suture sans scalpel pour corriger la récession gingivale. Grâce à un petit trou fait par une aiguille , les spécialistes de chez PARO IMPLANTO créés un petit point d’entré dans le tissu de la gencive près de la zone touchée. Par cette ouverture, ils utiliseront des instruments spécialisés leurs permettant de desserrer le tissu afin de le repositionner correctement au bon emplacement sur la dent. Des bandes de collagène seront alors placées afin de faciliter le processus de guérison.

Comme il n’y a pas de coupe , les patients ressentent un minimum de symptômes post-opératoires.

Pour en savoir plus sur le Pinhole Surgical Technique

Traitement des récessions

« À la Clinique PARO IMPLANTO Pointe-Claire, nous avons développé une expertise dans le domaine des greffes gingivales avec plus de 2000 dents traitées par année. »

GREFFE DE TISSU CONJONCTIF

Cette technique est celle que nous utilisons dans plus de 95% des cas de récession que nous traitons.

Elle consiste à prendre du tissu conjonctif (tissu sous la peau superficielle) au palais et de le stabiliser sous la gencive au site atteint d’une récession. Grâce à cette technique, un maximum de racine exposée sera recouverte. Tant l’esthétique que la fonction son rétablis grâce à cette technique et très peu d’inconfort est ressenti au site donneur (palais) contrairement à la greffe épithéliale libre.

 GREFFE ÉPITHÉLIALE LIBRE

Cette technique de greffe est la première à avoir été utilisée pour stabiliser les récessions gingivales. Elle consiste à prélever un morceau de peau au palais (site donneur) et de stabiliser ce dernier à la base de la récession de sorte à améliorer la quantité et la qualité de gencive kératinisée. Cette technique recouvre peu ou pas la racine exposée. Le résultat esthétique est médiocre et le site donneur provoque généralement un important inconfort suite à la greffe. Ce type de greffe est utilisé dans moins de 1% des cas que nous traitons à la clinique.

ALLOGREFFE (ALLODERM)

Cette technique est en tout point semblable à la greffe de tissu conjonctif, à l’exception qu’elle ne requière aucune prise de tissu au niveau d’un site donneur. En fait, cette greffe provient d’un autre être humain (un donneur). Il est très sécuritaire d’utiliser un tel tissu car tous les éléments cellulaires ont été enlevés. Dans certaines situations cliniques, le résultat sera semblable à la greffe de tissu conjonctif. Par contre, la guérison est un plus lente et comme il n’y a aucune vie dans ce tissu il ne peut pas être utilisé dans toutes les situations cliniques et prétendre obtenir les mêmes succès que la greffe de tissu conjonctif. Le réel avantage de ce type de greffe est qu’il n’y a pas de site donneur.

Avant et après l’intervention

Exemple de gencives saines

Arcade du haut

Arcade du bas antérieure

Arcade du bas postérieure

Récession linguale

Récession sur implant dentaire