Il existe aujourd’hui plusieurs types de brosses à dents, soies dentaires et dentifrices. Alors que vous vous retrouvez face à toutes ces possibilités, un autre choix se présente à vous; la technique de brossage.

Comme pour “couper vos légumes”, il existe plusieurs techniques, mais l’une d’entre elles donne de meilleurs résultats. Le brossage est indispensable pour maintenir une bonne santé bucco-dentaire. Il doit désorganiser, à défaut d’éliminer, le biofilm bactérien présent sur toutes les surfaces de vos dents mais plus précisément celui que l’on retrouve dans le sillon gingival (#3).

L’anatomie d’une dent

Un brossage efficace est un brossage doux et bien ciblé. Le brossage sulculaire est selon nous la meilleure méthode. Elle vous aidera à avoir une meilleure hygiène buccale et ainsi éviter les maladies carieuses et parodontales.

Il y a quatre éléments importants à retenir pour bien maîtriser le brossage sulculaire: la prise, l’angle, la séquence et la durée.

1. La prise

Il est primordial d’avoir une bonne prise de notre brosse à dent afin de ne pas endommager la gencive lors du brossage. Vous devez tenir la brosse du bout des doigts, un peu comme vous feriez avec un crayon ou un pinceau. En plus de protéger vos gencives, cette technique offre une meilleure motricité fine donc une plus grande efficacité.

2. L’angle

Afin d’atteindre le sillon gingival lors du brossage, il est important de maintenir votre brosse à un angle de 45 degrés. Pour se faire, tenez votre brosse à dent parallèlement à vos dents, les poils en direction de vos gencives. Faites ensuite pivoter votre brosse à un angle de 45 degrés et insérez doucement les poils sous vos gencives. La pointe des poils de votre brosse ira donc se loger délicatement sous le sillon gingival. Une fois les soies insérées sous la gencive, effectuez un petit mouvement circulaire afin de désorganiser les bactéries présentes.

3. La séquence

Il est important de suivre une séquence bien précise lors du brossage. La séquence est primordiale car nous avons tendance à se promener d’une région à l’autre sans se concentrer sur l’efficacité et la durée. Conséquences: nous brossons trop certaines régions (récessions, abrasions) et d’autres moins (plaque, tartre, inflammation gingivale). Vous ne devez jamais repasser deux fois au même endroit et n’oubliez pas la surface de mastication.

4. La durée

Une seconde par dent, et/ou secteur, d’effet mécanique de frottement des soies de la brosse est suffisante pour désorganiser le biofilm sans causer d’usure. Un secteur est défini par la ou les dents couvertes par votre brosse à dent. Il est important de ne pas trop brosser vos dents. La durée totale de votre brossage ne devrait pas excéder 1min30 à 2min. Astuce: Pour compter les secondes, dites “hippopotame” entre chaque chiffre! 1 hippopotame, 2 hippopotames, 3 hippopotames…

L’efficacité de votre brossage est plus importante que la fréquence de celui-ci. Nous vous recommandons de vous brosser les dents deux fois par jour MAXIMUM. N’oubliez pas de porter une attention particulière à la prise de votre brosse à dent! Un brossage vigoureux, trop long ou trop fréquent en plus de causer des récessions et de l’abrasion, augmente l’hypersensibilité dentaire.

Suivez les étapes du brossage à l’aide du vidéo suivant. Bon brossage!

REF

https://colorsmile.nl/csm/wp-content/uploads/the-necessarity-of-personal-dental-hygine.pdf

https://www.sop.asso.fr/admin/documents/ros/ROS0000301/Rev_Odont_Stomat_2011_40_p239-260.pdf