Project Description

Un patient de 25 ans se présente avec un défaut mucogingival et une récession linguale de 4 mm sur la dent #44.

recession linguale

Photo A – Cette récession se trouve à un point de pression de l’appareil de rétention orthodontique

Le patient utilisait le même appareil depuis 9 ans (fin de traitements orthodontiques), mais il admet ne pas l’avoir porté régulièrement et d’avoir recommencé récemment à l’utiliser. Le mouvement des dents ayant causé une mauvaise adaptation de l’appareil semble avoir causé le point de pression.

Photo B –Une greffe de tissu conjonctif a été complétée. Après 3 mois de guérison, la photo B démontre le gain en gencive attachée, la couverture radiculaire et le très bon résultat esthétique.

recession linguale 2

Conclusion: 

Il est primordial d’examiner le côté lingual pour évaluer la présence de récession surtout chez les patients portant un « piercing linguale », une prothèse partielle amovible ou un appareil de rétention orthodontique. Si nécessaire, une greffe de tissu conjonctif peut permettre de rétablir une qualité et une quantité de gencive attachée saine et solide.